Les nombreux visiteurs et amateurs d’art qui y défilent au fils des jours, repartent avec la satisfaction d’avoir parcouru les dix régions du Cameroun dans ce temple de l’art et de la culture.

Le néophyte pourrait tout de suite se dire que l’impressionnant ‘’va et  viens’’ des personnes à l’intérieur du somptueux bâtiment est dû à la douceur de la musique qui berce les pas du visiteur, mais loin de se méprendre ce sont  les imposantes œuvres d’art qui vous intiment  l’ordre d’une halte à la fois historique et folklorique. Car au centre international de l’artisanat de Yaoundé les dix régions du Cameroun sont présentes. Comment ne pas  s’arrêter devant ce tableau représentant un joueur de tamtam et fait exclusivement à base de l’écores ? Qui n’oserait pas s’incliner devant cette statue issue de l’artisanat Bamoun ? Peut être que la contemplation de l’amour immortalisé à travers cet autre tableau donnerait des réponses  aux nombreuses questions existentielles que se posent bon nombre de visiteurs. Mais ce qui est sûr est que les milliers de personnes qui font tous les jours le déplacement   de ce centre  veulent tout d’abord être en paix avec elles-mêmes, et vis-à-vis d’une identité culturelle que la jeunesse actuelle tend à perdre. Voici donc un endroit de découverte et de réconciliation avec l’art et la culture Camerounaise, une simple vite et l’histoire fera le reste.    

"

  • (19)

Articles similaires

Si la ville est  d’abord  connu lire la suite

Difficile au cours d’un séjour dan lire la suite

Avant de devenir un siège du patrimoine lire la suite

Le palais de l’unité est le nom de lire la suite



laisser un commentaire