Nicolas Amougou Noma est ce fils du sérail, né en 1947 à Yaoundé, dans la province du Centre, il a été agent comptable de la société de presse et d'édition du Cameroun (SOPECAM) de 1972 à 1974, Directeur des Editions-Clés de 1975 à 1990. Elu député du RDPC en 1992, il deviendra premier vice président de l'Assemblée nationale en 1993 et depuis juillet 1999, il préside aux destinées de l'assemblée parlementaire de la francophonie.

Il arrive à la tête de la Communauté urbaine de Yaoundé en 2001 en remplacement d’Emah Basile qui venait d’y passer près de 21 ans.

Durant l’exercice de ses fonctions, ce bene aurait engagé des chantiers symbole d’une action évidente. Faisant de lui la chenille ouvrière de Yaoundé ; avec le désengorgement de Mvog-Mbi, Atangana Mballa et Olezoa ; l’aménagement du carrefour du monument Charles Atangana et un espace moderne pour les taxis à destination de Biyem-Assi, Nsam et Ahala. Pour ne citer que ceux-là. Malheureusement, il n’ira pas jusqu’au bout de son rêve « embellir Yaoundé » à cause de son départ précipité pour l’eau delà 3 ans après sa nomination. Amougou Noma s’éteindra le 11 mars 2004.

"

  • (125)

Articles similaires

André Fouda Omgba Nsi lire la suite

Peu de Camerounais auraient ete capable lire la suite

Peu de Camerounais auraient ete capable lire la suite



laisser un commentaire